Frank Stoopman

La beauté et le mouvement sont l'inspiration constante dans les bronzes de Frank Stoopman et l'homme en est la figure centrale.
Les personnages féminins défient le spectateur et aimantent son regard vers leur monde intérieur.  Elles sont silencieuses et néanmoins recherchent un contact tactile.  Leur mouvement et leur anatomie sont essentiels.
Même avec les personnages des enfants, il crée un monde qui évoque la nostalgie de l'enfance chez le spectateur.

 

"Avant même que l'image ne soit créée, j'ai déjà intégré "l'image" de l'image que je veux faire surgir."
"Seule l'empathie provoque la reconnaissance de ce qu'une image exprime; la recherche, l'empathie et la prise de distance sont les outils vers la représentation que je veux exprimer."
"En ce qui concerne la représentation des enfants, ma recherche s'oriente vers une rerésentation conjointe d'un mouvement silencieux et d'une tension extrême."
"Indépendamment de l'aspect esthétique, je veux aussi exprimer dans mes travaux l'espièglerie et l'humour de l'existence : un petit clin d'œil, en quelque sorte."

 

Frank Stoopman a entamé son développement artistique pendant sa formation de professeur à la "Vrije School" (Ecole Libre).  Il y a fait "siennes" couleurs et formes.
Pendant son cursus d'étudiant en sculpture, il a, entre autres, suivi les cours de Veri van Dormolen.
Petit à petit, il a developpé son amour pour l'art dramatique, le théâtre et la musique.
Il chante au sein du chœur d'un orchestre de chambre dédié à la musique ancienne.

 

Il trouve une inspiration permanente dans les réalisations des artistes des périodes classiques et de la Renaissance.  Et, parmi les artistes contemporains, il admire particulièrement le sculpteur Eddy Roos.

 

Depuis 1992, la reconnaissance de son œuvre s'est accrue et, avec elle, les commandes et les expositions qui en sont la suite logique.

 

Son oeuvre est suivie tant par les particuliers que par les entreprises.  Indépendamment des Pays-Bas, il est de plus en plus apprécié en Belgique.  Il est présent dans des foires artistiques comme 's Hertogenbosch (Bois-le-Duc) et Naarden mais aussi Bruxelles, Namur, Gand ou Anvers où les amateurs ont régulièrement pu admirer son travail.
Il a récemment réalisé quelques œuvres pour des particuliers, à Moscou et au Cap en Afrique du Sud.

 

Depuis des années, il organise pour des particuliers des cours de modélisme dans son atelier.  Il donne également des conférences et des ateliers tant à destination des particuliers que des entreprises.

 

Il est membre du "Centrum Voor Beeldende Kunst" (Centre des Arts Visuels) de Rotterdam.

 

 

Acquisitions publiques :
- Tijl Uilenspiegel pour la Municipalité de Raalte et la Ville de Moscou
- Cheval "Seven Horseshoe" pour la Municipalité de Zevenhoven
- "Aucun obstacle trop élevé" pour le Domaine de Chevetoghe en Belgique
- Bas-reliefs et sculptures ornementales pour l'église de pèlerinage de Brielle
- "Skateboarder" pour la Commune de Almelo